Jour 19: de Porto à Coimbra en passant par Aveiro

24 08 2010

(Mercredi 11 Août 2010)

Départ vers notre lieu magique qu’est la Ria d’Aveiro… Espérons que les années depuis notre dernier périple au Portugal n’aient en rien porté atteinte à ce charme: moliceiros, maisons de bois colorées, lagune…
Bon, les maisons de bois ont disparu (elles subsistent sur les cartes postales…) mais les moliceiros sont toujours présents. Ben quoi, «moliceiros», tu ne sais pas ce que c’est ? Les moliceiros sont des barques à fond plat avec des proues très recourbées et peintes de couleurs vives. Ses bateaux se manoeuvrent à la voile ou à la perche. Ils servent à récolter les algues («moliço»)dans la lagune qui seront utilisées comme engrais.
La lagune est toujours bien là: 45 km de long pour une largeur maximale de 2,5 km et pour une profondeur moyenne de 2 m. Elle est soumise à la marée:  on y récolte le sel et ses eaux sont très poissonneuses (anguilles et lamproies).
Un feu dans le lointain nous a permis d’être au 1er plan pour la prise d’eau de Canadairs ! Un (malheureusement) beau spectacle à quelques dizaines de mètres de nous

A Aveiro, nous trouvons sans pb un parking pour notre CC le long du canal de Sao Roque.  Au 16e siècle, Aveiro était un port de mer dont la principale activité était la pêche à la morue au large de Terre-Neuve. Aujourd’hui, la pêche demeure (anguilles dans la lagune et raies et sardines dans la mer) mais la ville vit principalement de son industrie (3ème centre industrielle après Lisbonne et Porto !) : fabrication artisanale de porcelaine, cellulose, conserverie de poisson, chantier naval…
Qu’il est bon de flâner dans les rues d’Aveiro ou le long des canaux juchés de moliceiros promenant les touristes ! Bon, ok, les «trucs à touristes» ce n’est pas de notre goût mais là, ça permet de conserver des bateaux traditionnels !

En fin de journée, la tête envahie par toutes les belles choses vues ce jour, nous nous rendons à Coimbra afin de pouvoir visiter la ville dès le lendemain matin. Une balade le long du fleuve Mondego où Tim découvre des kayakistes. On en profite pour jeter un oeil aux belles installations du centre nautique et Tim – notre expert- nous commente les différents types de kayaks présents. Les kayakistes pratiquent sur le fleuve mais aussi sur un petit bras artificiel aménagé.


Dodo à Coimbra sur l’aire de service de CC se trouvant au niveau du Centre Nautique de la ville. Que demander de plus… au bord de la rivière Mondego, dans un joli parc aménagé, une aire de service (free) avec tout se qui peut combler un camping-cariste (y compris la wifi !).


Actions

Informations



Laisser un commentaire




gitelemoulindepeyra |
maple syrup, bears and land... |
Meli et Melo au Japon |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | deepakp
| Nouvelle-Zélande 2011
| Notre voyage en Thailande